Le match Livret A VS Assurance-vie fonds en euros à capital garanti sans frais d’entrée

La France est l’un des pays de la zone euro dont les ménages placent le plus de leur épargne dans des actifs non risqués. Cette aversion pour le risque explique leur engouement pour des placements au capital garanti comme le livret A ou l’assurance vie fonds en euros.

Que placement choisir entre le livret A et l’assurance vie fonds en euros ? Et en quoi se distinguent-ils?

Leur similitude, un capital garanti et des conditions d’ouverture semblables :

Que ce soit en investissant dans une assurance vie fonds en euros ou dans un livret A, votre capital sera garanti. Néanmoins si l’institution fait faillite vous serez assuré respectivement à hauteur de 70 000 € ou 100 000€.

Ces deux placements peuvent être effectués dès un faible montant allant de 1,50 à 10 € pour le livret A et de 50 à 100 € pour l’assurance-vie. Ils peuvent être ouverts par toute personne physique majeure et offre la possibilité aux parents de souscrire à la place de leur enfant mineure.

Les variétés d’offres :

Les offres d’assurance vie fonds en euros sont variées et proposent des rendements différents en fonction de l’institution bancaire.

Au contraire le rendement du livret A est fixé deux fois par an par le gouvernement. Ainsi c’est un placement très réglementé ce qui homogénéise toutes les offres proposées par les différentes banques.

Des fiscalités divergentes :

Le livret A est exonéré de toute imposition, vous pourrez laisser votre argent ou le retirer simplement.

Au contraire les gains de votre assurance vie fonds en euros sont taxés. Néanmoins plus votre contrat sera ancien moins votre impositions sera importante. Au bout de huit ans, seuls les prélèvements sociaux seront effectifs. Vous aurez néanmoins dès le début la possibilité de retirer de l’argent gratuitement.

Il faut tout de même noter que retirer de l’argent dans ce dernier contrat revient à effectuer des rachats partiels ou totaux. Pour ce faire il vous faudra remplir quelques formalités administratives qui rendent le retrait plus long (deux mois maximum) qu’avec un livret A.

Une différence de rendement :

La rémunération du livret A n’a cessée de diminuer. Elle est tombée de 1,25 à 1% en 2014 pour finalement stagner à un taux faible de 0,75% depuis le 1er août 2015.

L’assurance-vie fonds en euros offre un rendement nettement supérieur, autour de 3%.

Il est certain que sa fiscalité vient réduire son rendement. Néanmoins il reste bien au dessus de celui du livret A, même avec en retirant e l’argent avant 8 ans de souscription. Si vous faites un retrait avant quatre ans la taxation sera de 35 % ce qui vous permettra d’accéder avec les prélèvements sociaux à un rendement net de 1,5 %. Entre quatre et huit ans les taxes s’élèveront à 15 %, en y ajoutant les prélèvements sociaux, vous obtiendrez une rémunération d’environ 2,1 %.

L’assurance vie, une solution pour le processus de succession :

Le livret A est soumis à la fiscalité de droit commun. En cas de décès de l’épargnant en cours de contrat, aucune disposition ne permet de faciliter la succession.

Au contraire toutes les assurances vies, dont celles fonds en euros, permettent à l’épargnant de désigner le bénéficiaire de son capital à son décès.

L’exonération est totale si la personne désignée est le conjoint. Dans les autres cas la taxation est tout de même plus faible.

Ainsi vers quel contrat se tourner ? En réalité cela dépend de vos objectifs. Le livret A est d’avantage destiné à une épargne de précaution dû à sa souplesse alors que l’assurance vie fond en euros sera envisager pour des épargnes de plus long terme.

Néanmoins les avantages de l’assurance vie et notamment ses perspectives de rendement nettement plus avantageuses expliquent pourquoi ce placement est encore le plus utilisé par les Français en 2016.